Dans ce second article je vous partage la méthode que j’ai utilisée pour organiser mes entraînements. Comme j’avais très peu de temps pour parcourir tout le programme, dès le départ j’ai dû mettre en place un planning personnalisé.

Petite astuce pour ne pas prendre 5 kg en une semaine lors des entraînements. 

J’avais crée un groupe privé sur Facebook (CAP Fany – lutte contre le gaspillage) où seuls mes amis/voisins étaient membres. Je donnais en avance sur le groupe, mon planning d’entraînements sur la semaine et chacun devait se positionner sur la pâtisserie de son choix et s’engager à passer chez moi le lendemain soir récupérer sa ou ses pâtisseries (l’intérêt du voisinage). J’avais en plus une petite tirelire où ceux qui demandaient à contribuer financièrement pouvaient le faire. Ce système à très bien fonctionné et je n’ai pas pris 1 seul kilo! Mes collègues du travail et ma famille aussi ont lutté contre le gaspillage 😉

Comment organiser ses entraînements pour le CAP Pâtissier en candidat libre?

Ayant un travail à temps plein, en semaine, je n’avais que mes soirées pour pâtisser et le samedi. J’ai rarement pâtissé le dimanche. Vous pouvez réserver ce jour pour la théorie par exemple.

Je tiens à préciser que si vous avez 9, 8 ou 7 mois pour préparer votre CAP, c’est beaucoup mieux! Vous pourrez donc avoir un planning plus ventilé. En gros tout dépend du temps que vous avez devant vous avant le jour J, sachant que les épreuves pratiques commencent en MAI! Ma pratique était le 4 MAI. C’est courant mars que vous allez recevoir par convocation votre date de pratique.

Je me suis donc établie un planning d’entrainement par type de préparation. Je passais, selon mon degré de difficulté, 1 ou 2 semaines sur un seul type de préparation à la fois, jusqu’à ce que je m’en sorte, puis je passais à un autre type de préparation, ainsi de suite.

Pour illustrer mes propos:

Type 1: les pâtes ( s’entraîner de 1 à 1.5 mois minimum dessus)

  • temps 1 : pâte à choux (PAC) – 1 ou 2 semaines
  • temps 2:  pâte feuilletée (PF)1  – 1 ou 2 semaines
  • temps 3: pâte levée feuilletée (PLF)  – 1 ou 2 semaines
  • temps 4: pâte Levée (PL = pâte à brioches)  – 1 ou 2 semaines
  • ZOOM sur le temps 1 :
    • jour 1: chouquettes (pour débuter en douceur)
    • jour 2: éclairs (vanille, chocolat, café, )
    • jour 3: religieuses
    • jour 4: salammbo
    • jour 4 Paris Brest

Par la même occasion vous vous entraînez aussi à faire la crème pâtissière ou la crème chantilly pour les salammbos ou la crème mousseline pour les Paris Brest ou toute autre crème demandée sur la recette (ou Fiche Technique CAP) que vous choisissez. Ici je ne m’aidais que de eBook car le mode opératoire des recettes est noté, contrairement aux fiches techniques.

Le principe est de connaitre les bases de chaque catégorie demandée au CAP. Il y a 4 catégories:

  • Pâte A Choux (PAC) ou Pâte Feuilletée (PF),
  • Pâte Levée (PFL),
  • Tarte,
  • Entremets
  • et tous les autres que je vais appeler les inédits 2017. On en reparlera 🙂

 

A connaître!! Le dossier national d’évaluation pratique CAP Pâtissier » . Tout le détail de l’examen pratique: sa composition, sa notation, sa durée… A LIRE!!

 

Liste des sujets de l’examen pratique CAP Patissier 2017 (version PDF à télécharger)

liste-des-sujets-examen-pratique-cap-patissier-2017

L’objectif étant d’essayer dans un premier temps au moins une fois les groupes de pâtisseries déjà tombées à l’examen, L’année dernière j’avais fait cela en commençant par les pâtisseries les plus probables au moins probables (pour les plus probables, vous devriez les faire au moins 3 fois). Vous pouvez trouver ces statistiques ici.  Pour 2017, les sujets sont beaucoup plus nombreux. Ils sont passés de 16 à 39 sujets différents! Presque un sujet différent chaque jour. Du coup cette méthode n’est plus du tout adaptée selon moi. Ceux de 2017 n’ont pas encore été comptabilisés dans ces statistiques.

Par ailleurs,  il y a eu beaucoup d’inédits à la pratique. Des pâtisseries qui n’étaient jamais tombées jusqu’ici étaient au RDV le jour j: Oranais, Dartois, Roulé coco… brioche au crumble, flan… Au début c’était la panique à bord, mais avec le recul, il faut savoir que quand on a les bases on peut s’en sortir. Il vaut donc mieux essayer au moins une fois ces inédits lors de vos entraînements pour le prochain CAP (surtout penser à repérer les étapes clés de chaque recette). Pour le coup, le groupe Facebook dont je parlais dans la partie 1 de cette série vous sera d’une grande aide!

En résumé, ne négliger aucune pâtisserie du référentiel_cap_pâtissier

Astuce: Pendant vos entraînements, mettez en pratique les règles d’hygiène, ainsi elles seront plus spontanées le jour j.

Si vous avez des questions à ce niveau, posez les en commentaire afin que je réajuste l’article si des points ne sont pas très clairs. 🙂

Concrètement à quoi ressemble ce planning?

Ce planning est là pour vous donner un point de départ, une vision, au fur et à mesure de vos entraînements, vous allez probablement vous attarder sur une préparation, essayer une autre au lieu de celle prévue, bref, votre planning évoluera selon vos aptitudes, le but est de garder bien en tête le « catalogue » des pâtisseries à connaître.

Avant de vous le montrer, je tiens à vous dire que si vous êtes à 9, 8, 7, 6 ou 5 mois du CAP (suivant que vous avez un travail et/ou des enfants) vous pouvez avoir des semaines beaucoup moins denses en entraînements!! Étalez vos entraînements si vous avez du temps devant vous et allez à votre rythme, du moment que vous suivez votre planning personnalisé!

Sans plus tarder, vous pouvez visualiser ici ce planning. C’est une boucle sur 6 semaines seulement. Vous pourrez refaire la boucle autant de fois que vous avez le temps avec d’autres pâtisseries à tester etc etc etc… jusqu’au moment de commencer les CAP blancs, idéalement dès février vous devriez commencer à faire des CAP blancs. Je parlerai des CAP blancs dans la dernière partie de cette série.

 

Recevez la version modifiable du planning afin de le personnaliser à votre convenance! Demandez le fichier ICI.

 

Au fur et à mesure de vos entraînements, notez dans un petit cahier les ingrédients de chaque recette de base par ordre d’introduction. Vous aurez droit à ce cahier le jour J au cas où vous avez un trou, même si en réalité on fini par connaitre par cœur ses recettes (je n’ai pas du tout eu besoin de mon cahier le jour j). C’est le seul document papier que vous pourrez avoir le jour de l’examen si vous n’y notez pas le mode opératoire des recettes mais uniquement les ingrédients dans l’ordre d’utilisation.

Dans le troisième article de la série, je vous parlerai de la théorie.

Maintenant à vous de faire votre planning personnalisé!

 

Bonne digestion de toute cette masse d’informations! Tout est possible à celui qui croit! Courage!

Vous avez aimé mon article? Pour m’encourager, laissez moi un commentaire, likez et partagez mon article.